Une cinquantaine de maires et d’adjoints du SIVED NG (Provence Verte, Cœur du Var et Provence Verdon), ceints de leurs écharpes tricolores, se sont rendu ce matin devant la préfecture de Toulon, afin de déposer symboliquement un conteneur d’ordures ménagères. 

Le département du Var fait face à des problématiques de gestion des ordures ménagères, dues notamment à la raréfaction des sites de traitement depuis la fermeture du Balançan (83) en août 2018. Nous sommes aujourd’hui contraint d’exporter ces dernières hors département, et pour la plus grande partie dans les Bouches-du-Rhône. A ce contexte tendu, s’ajoutent depuis le début de l’année 2019 des contraintes administratives préfectorales auxquelles se heurte le SIVED NG et ce malgré des contrats passés en toute légalité pour 4 ans avec des installations de traitement des Bouches-du-Rhône. Confrontés à ces difficultés les élus du SIVED NG ont alertés à plusieurs reprises les services de l’Etat afin de trouver une solution administrative durable. 

Les autorisations limitatives données au coup par coup ne nous permettaient pas jusqu’à ce jour d’évacuer nos déchets jusqu’à la fin de ce mois de juillet. Cette situation critique aurait pu entraîner un arrêt des collectes avec les risques et les conséquences que cela comporte. 

Une délégation d’élus a donc été reçue par Monsieur le Préfet du Var afin de s’assurer :

  • de son soutien dans les démarches entreprises par le SIVED NG relatives à la recherche et la création d’installations de traitement des déchets 
  • que soient honorés les contrats passés par le SIVED NG dans le domaine du traitement 
  • que cesse les délivrances au coup par coup d’autorisations dénuées de fondements juridiques
  • de l’appui des services de l’Etat dans la stratégie proposée en matière de prévention et de tri, et notamment la création d’une usine multi-filières et d’un centre d’enfouissement

A l’issu de cette réunion, Monsieur le Préfet a rassuré les élus du SIVED NG en leur garantissant les autorisations nécessaires pour traiter leurs déchets durant la période estivale tout en maintenant sa délivrance aux coups par coups. Un nouveau rendez-vous avec le Préfet de Région est prévu au mois de septembre afin de trouver une solution durable compatible avec une gestion saine des déchets.

La presse en parle :