Pour gagner de la place dans le bac jaune

Les emballages imbriqués ne
peuvent pas être recyclés !

Pour gagner de la place dans le bac jaune, certains imbriquent les déchets entre eux. Une bouteille de lait dans la boite de céréales, un pot de yaourt dans une conserve … C’est une fausse bonne idée qui vient impacter l’ensemble de la chaine de tri ! On vous explique pourquoi.

1. De nombreux déchets imbriqués se retrouvent en centre de tri

2. Les déchets imbriqués ne sont pas détectés

Au centre de tri les emballages sont « scannés » par différentes machines. Elles reconnaissent les matières et sont chargées de les trier. La chaine de tri est également équipée d’un électro-aimant qui récupère les emballages en acier. Les machines ne sont pas capables de reconnaître une matière cachée dans une autre.
 
A la suite de ce tri, les différentes matières sont compactées en balles avant de partir dans les usines de recyclage. 
 
Un pot de yaourt dans une conserve, ne sera pas détecté par les machines. Il finira en balle avec les emballages métalliques et ne sera jamais recyclé.

3. Votre geste compte !

Grâce à la simplification des consignes de tri sur le territoire, le tri devient un jeu d’enfant ! Lorsque vous déposez vos emballages ménagers dans votre dispositif de tri, pas besoin de les laver, il suffit de bien les vider et de les déposer en vrac, sans les imbriquer. Vous êtes maintenant un pro du tri, mais n’oubliez pas que  le meilleur déchet est toujours celui que l’on ne produit pas !