Vous souhaitez installer un composteur dans votre jardin ?

Le SIVED Nouvelle Génération vous accompagne !

Dans le cadre de sa politique de prévention des déchets, le SIVED NG fournit aux foyers intéressés un composteur individuel. Le compost issu des biodéchets sert d’amendement organique pour enrichir les sols. Il est fréquemment utilisé pour les potagers, les jardins (pelouse, fleurs etc.), les cultures (vignes, vergers, etc.) et la fabrication de terre végétale. 

Composter ses propres déchets dans son jardin est le circuit de valorisation idéal, à la fois économique et écologique, il ne nécessite ni transport, ni coût de traitement et limite les achats d’engrais pour son jardin.

L’art du compostage

La transformation des matières organiques en compost se fait naturellement. Mais pour produire un compost de qualité, il est nécessaire de respecter trois règles simples :

1. Mélanger les matières 

Pour bien composter il faut mélanger des catégories de déchets différentes en les disposant en couches minces et alternées :

  • les déchets carbonés (branches, feuilles mortes, herbes sèches) et ceux azotés (déchets de cuisine, tontes)
  • les déchets humides et secs
  • les déchets grossiers et fins

2. Aérer les matières 

Les micro-organismes utiles au compostage ont besoin d’oxygène. Pour bien aérer il faut :

  • intégrer en mélange dans le composteur des matières grossières qui permettent une aération passive permanente des déchets
  • réaliser un brassage régulier permettant de décompacter le compost et d’assurer une transformation régulière

3. Surveiller l’humidité 

  • Trop d’humidité empêche l’aération. Le compostage est freiné et des odeurs désagréables se dégagent. Si c’est le cas, ajoutez de la matière sèche et structurante, type végétaux broyés. Mélangez bien les matières humides aux matières sèches.
  • Pas assez d’humidité : les déchets deviennent secs, les micro-organismes meurent et le processus s’arrête. Il faut alors humidifier le compost à l’aide d’un arrosoir

Que peut-on composter ?

Les déchets de cuisine :

  • coquilles d’oeufs
  • épluchures
  • restes de fruits et légumes
  • sachets de thé
  • marc et filtres de café
  • restes de repas
  • pain
  • essuie-tout
  • serviettes en papiers

A éviter : laitages, viandes et poissons, os et arêtes, écorces d’agrumes, croûtes de fromage, matières grasses

Les déchets du jardin :

  • branchages de petite taille
  • feuilles
  • fleurs
  • plantes coupées et/séchées
  • taille haies
  • tonte de gazon
  • paille
  • foin
  • écorces d’arbres

A éviter : mauvaises herbes grainées, plantes malades ou traitées, gros branchages, feuille de lierre, lauriers et plantes rampantes

Les autres déchets :

    • cendres de bois froides
    • sciure de bois non traité

A éviter : mégots de cigarette, charbon, poussières, balayures, déchets d’animaux domestiques

Nos conseils pour utiliser votre compost

Encore plus d’informations sur le site biodechets.org

Comment obtenir un composteur ?

En vous rendant aux demi journées de distribution. Vous devez vous munir d’une copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois (attention celui-ci ne vous sera pas rendu), d’une pièce d’identité et d’un chèque dûment rempli de 15€ établit à l’ordre du Trésor Public, le reste étant pris en charge par le SIVED NG et votre municipalité.

Quand et où ont lieu les distributions ?

Prochaines distributions à Tourves :

les mercredis 9 octobre, 13 novembre et 11 décembre, de 8h30 à 11h30 au Pole valorisation des déchets verts et bois, situé zone des Ferrages.

Prochaines distributions à La Roquebrussanne :

les mercredis 30 octobre, 27 novembre de 13h30 à 16h00 sur l’Espace-triS Le Loouron situé sur la RD 468.

Les prochaines distributions sur Brignoles sont annulées

Faute de bâtiment disponible pour stocker les composteurs et accueillir les usagers nous sommes contraints d’annuler le prochaines distributions de composteurs sur Brignoles. Afin de vous proposer, un deuxième lieu de distribution sur le territoire, de nouvelles distributions sont organisées à La Roquebrussanne. Merci de votre compréhension !