"Je jardine avec mon compost"

Publié le 10/03/2022 • Mis à jour le 10/03/2022 

100% gratuit et naturel, le compost est un amendement idéal pour le jardinage. Il suffit de l’adapter aux besoins des plantes aux différentes périodes de l’année.

Le compost peut être utilisé à mi-décomposition (compost jeune de moins de 12 mois) ou quand il est suffisamment décomposé (compost mûr de plus de 12 mois).

Source : unsplash

Le compost peut être utilisé à mi-décomposition. Le compost est déjà décomposé mais on distingue encore la forme des végétaux. Lorsqu’on le manipule à la fourche, il se tient en galette. Dans cet état, il peut être utilisé en paillage de sol au pied des arbustes ou en couverture de sol nu après récolte à l’automne.. Cela peut prendre entre 6 et 9 mois, selon le type de déchets et la température.

Il est conseillé de mélanger 1/3 de compost avec 2/3 de terre pour vos nouvelles plantations.

Le compost mûr, prêt à l’emploi, a un aspect homogène, une couleur sombre, une agréable odeur de terre de forêt et une structure grumeleuse (sa texture est fine et friable). Vous ne pouvez plus y identifier les déchets d’origine, à l’exception de ceux qui ne se décomposent pas ou lentement (coquilles d’œuf, trognons de chou, morceaux de bois…).

Il est préférable de ne pas l’utiliser pur. Le mélange idéal est de 1/3 de compost pour 2/3 de terre. Il existe différentes utilisations du compost selon le degré de maturité et des plantations concernées.

 Il s’utilise à l’installation et à l’entretien pour : 

Il est possible d’apporter du compost aux plantes déjà en terre en fine couche sous le paillage en surface.

Quand commencer à composter ?

Vous pouvez composter toute l’année ! 

Le SIVED NG
à vos côtés

Achetez un broyeur individuel et recevez une aide jusqu’à 150€. Pour plus d’informations consultez notre article spécialement dédié. Ou bénéficiez d’un composteur individuel pour seulement 15€ ! Pour connaître les lieux, dates et plan d’accès des prochaines distributions, cliquez ici.

Aussi, pour répondre aux demandes gouvernementales, le SIVED NG souhaite déployer, dans les années à venir, un service de collecte séparée afin de développer diverses solutions de tri à la source des biodéchets. Un service de collecte en points d’apport volontaire dans les centres-villes. 

Source : Adobe stock